FIJ Cannes 2017

Nous vous donnons rendez-vous au FIJ de Cannes ce weekend où vous pourrez rencontrer quelques-uns des membres de l'équipe de Dragons, dont Iris, Gawain et aussi Benjamin, auteur de l'un des modules et qui proposera son scénario "La complainte du papillon" pour le tournoi du Graal. Ils seront tous sur le stand des Ombres d'Esteren, dans la partie jeu de rôle du salon.




Bienvenue dans Mélancolia

Le désespoir d'être mort
La rage de vivre

Mélancolia est la lune bleue d'Eana, un monde (ou un plan, les érudits ne sont pas tout à fait d'accord entre eux) proche et lointain, une menace permanente, silencieuse. On prétend qu'elle incite à la folie, qu'elle encourage les gestes criminels, les passions destructrices.

Quand un être meurt, son âme se retrouve dans le plan éthéré où elle peut faire de dangereuses rencontres, telles le vrock ou des morts-vivants dénués de corps. Dans ce plan, Mélancolia brille comme un phare, elle appelle tous ceux qui se désolent d'être morts, tous ceux qui sont consumés du désir de vivre malgré l'impossible.

Les âmes pour qui ce message fait sens se dirigent vers ces rivages étranges et monstrueux, violents mais radicalement libres. Les êtres deviennent des nymphes, et se transforment à plusieurs reprises : ils deviennent des plantes-démon acérées et vénéneuses, ou bien des fiélons dont l'aspect grotesques ne doit pas laisser oublier la malveillance.





Un hezrou, par Gawain

Soif de sang et de pouvoir

En abordant les créatures du Bestiaire, nous souhaitions décrire des rencontres inquiétantes, ambivalentes, et parfois dérangeantes. C'était tout particulièrement le cas du vampire. Cette créature mythique méritait une attention toute particulière. Ce mort-vivant béni de Xonim, la dame de la nuit, puise aux racines du gothique et de l'horreur, mêlant séduction et répulsion. Les figures féminines, la jeune et la décharnée, sur la vasque remplie de sang, expriment cette dimension.


Le jeu du jour : saurez-vous reconnaître à quelle œuvre nous avons souhaité rendre hommage pour ces deux illustrations ?





Un vampire par Gawain. 



Un second indice ? Il a des compagnes :


Vampiriennes, par Gawain

Les esclavagistes de la Fournaise

La Fournaise est un plan habité par les diables, les efrits et d'autres créatures tels les azers. Dans ce monde étouffant de flamme et de métal en fusion, les génies du feu prospèrent et affichent leur puissance en accumulant les esclaves.

Ces malheureux ont peu d'espoir : s'ils parviennent à s'enfuir, ils risquent fort d'être capturés par les diables osseux qui se réjouissent d'avoir de nouvelles victimes à tourmenter et transformer en lémures.

Les tyrans raffinés et narcissiques que sont les efrits paraissent en comparaison un moindre mal. Mais ils ne ressentent aucune empathie même pour le plus zélé des esclaves : sitôt qu'il cesse d'être utile, un individu est livré au mieux aux flammes, au pire aux diables.

La bonne entente des efrits et des diables durera-t-elle ? Elle dépend avant tout de la certitude de chacun de pouvoir utiliser l'autre à son profit dans ses plans de conquête et de domination.



Un efrit par Gawain

La création d'un sous-bois

Caractériser les costumes et les sites naturels n'est pas évident. Il faut trouver un bon équilibre entre les habitudes de représentation dans l'imaginaire (la forêt de dessin animé ou de film de fantasy), l'histoire et l'ambiance qu'on souhaite transmettre, et la réalité (histoire, botanique...).

Dans le cas de l'illustration de GinL pour accompagner un historique lié à un vécu dans les terres sauvages, il y a eu tout un travail de recherche de documentation pour des détails de structure : mousse, aspects des troncs d'arbres qui ont poussé dans l'ombre... Au final, il s'avère que pour créer une scène en forêt, il faut aussi imaginer son histoire.

Prenons l'exemple de la forêt de l'illustration : il y a des mégalithe (même s'ils sont de taille modeste), ce qui implique vraisemblablement que la zone était autrefois dégagée et attachée à un sanctuaire. Depuis la nature a repris ses droits. On voit un arbre déraciné : en tombant, il a créé une trouée lumineuse qui a permis à une clairière d'apparaître de sorte que la végétation qui a besoin de lumière a pu pousser (mousses, trèfles, fougères, herbes, fleurs...). Dans le fond, on a un arbre dans les ombres, avec des branches fines et brisées, c'est typique d'un conifère qui a poussé en même temps que d'autres arbres, dans une course pour la hauteur et la lumière, et laissant mourir ses branches basses.

La lumière bleutée utilisée donne une ambiance assez enchantée, mais il s'agit là typiquement d'un artifice hérité de l'usage des filtres bleus dans le cinéma dès les débuts des films en couleur (tournage de jour, avec filtre, pour donner l'impression de nuit sans complications techniques). Cette convention est à peu près aussi ancrée que le "vert poison" pour les ambiances malsaine ou les produits toxiques : elle permet de transmettre un message clair.





Un sous-bois par GinL, version finale


Ci-dessous un aperçu des grandes étapes :


Et une animation vous présentant toutes les étapes et changements de cette illustration :



Un bilan pour la première année de DRAGONS

Voilà ! Nous allons bientôt souffler la première bougie de cette campagne Ulule.
C'est le moment de faire un petit bilan sur l'année écoulée. Quelques chiffres et données clés sur l'état d'avancement de ce grand projet :

TRADUCTION

L'intégralité du SRD a été traduit et relu par l'équipe historique ayant traduit DD3 et DD4. La traduction s'est terminée l'été dernier.

DOCUMENTS DE REFERENCE : LES BIBLES

Lorsque nous créons un univers et son système, nous écrivons d'abord une ou plusieurs bibles ; dans le jargon des concepteurs, il s'agit de documents de référence qui vont servir à toute l'équipe et poser les bases en matière d'univers, de choix de game design, etc. Dans le cadre de DRAGONS, trois documents ont été produits en début d'année dernière :
  • - Bible technique. 44 pages qui posent les grandes orientations techniques pour le ssytème de la Tétralogie. Cette bible a été rédigée par Iris.
  • - Bible d'univers : Eana. Une cinquantaine de pages qui tracent les grandes lignes de l'univers d'Eana écrit par iris et Nel.
  • - Bible d'univers : l'Eveil. Un document de 5 pages écrit par Nel qui précise cette notion centrale pour notre gamme et qui justifie la découpe entre le livre destiné aux joueurs (Aventuriers) et livre contenant toute la magie, sorts et objets magiques (Arcanes). Nous ferons un article complet à ce sujet prochainement.
Ces trois documents de référence sont décisifs, ils constituent l'armature de la Tétralogie et tout le reste en découle. Plus ces documents sont solides, plus la gamme aura des chances d'être cohérente et structurée.

RÉDACTION

Iris est la rédactrice principale de la Tétralogie ; elle est aidée dans sa tâche par plusieurs rédacteurs freelance.
Voici un tour d'horizon sur le chantier de la Tétralogie :
  • - Dragons 1 - Aventuriers : environ 300 pages de prévues, manuscrit terminé, actuellement en relecture de fond.
  • - Dragons 2 - Arcanes : environ 200 pages de prévues, actuellement 170 pages posées, ce livre va peut-être gagner en volume. Le manuscrit de base devrait être terminé fin février.
  • - Dragons 3 - Univers : environ 200 de prévues, environ la moitié de posé mais encore pas mal de travail. Objectif de bouclage au printemps pour le manuscrit de base.
  • - Dragons 4 - Bestiaire : initialement prévu pour faire 250 pages mais travail magnifique des illustrateurs. Chaque créature aura son illustration ! 200 pages écrites. Ce livre fera probablement dans les 300 pages au final, voire plus. Objectif de bouclage au printemps pour le manuscrit de base.

Au niveau des scénarios, les quatre modules sont écrits : Ed Greenwood, Fabien Fernandez, Eric Nieudan et Benjamin Diebling ont tous rendu leurs travaux. Relecture, illustration et maquette sont les prochaines étapes. Cependant, le bouclage de la Tétralogie est prioritaire : le travail de finalisation des modules interviendra ensuite, après avoir terminé le Bestiare.

En résumé pour la rédaction et la traduction du SRD : entre 700 et 800 pages ont été produites en 2016, soit environ 2 pages par jour. Il reste entre 200 et 300 pages à produire.

ILLUSTRATIONS

Au cumul, l'équipe artistique composée de 7 illustrateurs a produit environ 210 illustrations pour la Tétralogie. En moyenne, c'est un peu plus d'une illustration tous les 2 jours. À l'heure actuelle, une centaine d'illustrations sont rédigées et commandées aux illustrateurs ; il manquera environ 50 à 100 illustrations supplémentaires pour boucler la Tétralogie et les 4 modules.

Pour le plaisir, l'Hydre, réalisée par Gawain :


MAQUETTE

Traduire, écrire et illustrer : il faut ensuite concevoir la maquette ! Et on parle de 1000 pages, un gros morceau. Actuellement, nous sommes en train de définir la charte graphique de la Tétralogie avec GinL, par ailleurs illustratrice sur le projet.

Voici les premières planches validées, qui sont encore susceptibles d'évoluer (comme par exemple certains paragraphes qui vont passer en deux colonnes, etc) mais qui vous donnent un avant goût de la direction artistique (si vous êtes joueurs, attention aux spoilers car il s'agit d'un extrait du scénario d'Ed Greenwood !) :




SUIVI DU BLOG

Nous avons voulu, tout au long de l'année, vous proposer un suivi régulier sur le blog, partageant avec vous des extraits des textes, des aperçus sur notre méthodologie ou de nouvelles illustrations. Au total, 94 articles ont été produits pour le blog, soit presque 2 par semaine depuis un an, sans compter les news sur la page Ulule.

ET LA SUITE ?

Nous tenons également à vous remercier pour vos encouragements et vos messages de soutien tout au long de l’année. Nous avons fait le choix d’être transparents avec vous dès le départ en renonçant à donner une date de livraison : il sera possible d’avoir des informations plus précises à ce sujet quand les PDF des 4 livres de la Tétralogie seront posés. Toute l’équipe est mobilisée pour cela. D'ici là, nous continuerons à vous tenir informés et nous avons hâte de vous livrer les premières version PDF :)

Voilà pour le bilan : en route pour 2017 et une année sous le signe des DRAGONS !